Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2013

Et maintenant, je fais quoi ?

Les questions

Je me pose beaucoup de questions depuis le début sur mon apprentissage, et notamment comment progresser dans les meilleures conditions possibles, non pas dans une espèce de recette magique applicable à tous qui n'existe pas mais dans les conditions qui me conviennent le mieux et me permettent d'obtenir le meilleur de moi-même.

Des infos, on en trouve à la pelle partout, mais quand il s'agit d'organiser une progression logique, là, c'est parfois la débandade !

 

Un chemin

Or je préfère marcher sur un chemin où je vois le paysage tout autour plutôt que d'être dans une sorte de brouillard diffus ne permettant de voir qu'à un mètre de distance comme si on se retrouvait en permanence devant un mur. En clair, j'aime avoir une vision globale, savoir où je mets les pieds, comprendre pourquoi je travaille tel ou tel point, comment le travailler au mieux mais aussi constater concrètement son utilité en l'intégrant au fur et à mesure dans mon jeu.

 

13889_graphique-courbe-fleche-croissance.jpg

 

L'objectif

Première chose à faire, déterminer son propre objectif. A partir de cet objectif, on pourra déterminer un programme.

Personnellement, j'apprends le violon pour jouer de la musique, la ressentir, l'exprimer, la partager. Je travaille mon violon pour pouvoir jouer tel ou tel morceau dans les meilleures conditions possibles, en m'y sentant à l'aise pour pouvoir m'exprimer et communiquer en musique, voilà ce qui me réjouit.

Bien sûr, la technique ne s'acquiert pas en un jour, mais le chemin musical a cela de bon qu'on trouve quantités de morceaux à jouer à tous les niveaux et qu'on peut grâce à eux organiser son apprentissage de manière logique.

Et vous, quel est votre objectif, où est l'origine de votre motivation ?

 

Profs et méthodes

Débutant en autodidacte, j'ai fureté du côté des méthodes, livres, vidéos, conseils de toutes sortes sur le net, etc. Car être très motivée est une chose, savoir à l'avance ce qu'on est censé apprendre n'est en revanche pas donné à tout le monde ! lol

D'où l'intérêt d'avoir un prof de violon pour guider. Cependant, avoir un prof ne simplifie pas toujours la tâche, il faut le savoir. En effet, il arrive parfois que la relation prof/élève soit prise dans une sorte de cercle vicieux (par opposition à cercle vertueux) où chacun pousse la roue dans un sens différent. Dans ce cas là, il peut être bon de changer de professeur, voire de continuer seul(e) pendant un temps.

 

Dans ce cas là, pas de panique à bord ! Des tas de supports existent pour permettre à un apprenti d'organiser sa progression musicale avec son violon, l'objectif de ce blog est de vous partager le fruit des découvertes que je fais au fur et à mesure de ma progression.

 

 Facebook | | |