Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 décembre 2013

Je ne peux pas apprendre le violon parce que je n'ai pas le temps

Combien de temps doit-on consacrer chaque jour à l'apprentissage du violon ?

Tout dépend de chacun et de ses objectifs, mais on peut estimer qu'à titre de loisir, 20 minutes par jour suffisent pour débuter et se faire plaisir relativement rapidement avec les premières mélodies simples.

Quelque soit l'instrument pratiqué, de l'avis de nombreux musiciens, à temps égal, mieux vaut en effet une pratique régulière que cumulée sur un seul jour par exemple.

 

Pour en revenir à notre question, que représentent 20 minutes dans votre emploi du temps quotidien ? Que faites-vous concrètement en l'espace de 20 minutes ? 

 

Si vous avez envie d'apprendre le violon, ces 20 minutes peuvent être considérées comme une part de temps que vous vous octroyez à vous-même, un petit cadeau quotidien, une pause et il est clair que dans nos vies bousculées, 20 minutes quotidiennes rien que pour soi, ça fait un bien fou...

 

Conclusion de la marmotte :

 

592066353.jpgNe pas apprendre le violon parce qu'on n'a pas 20 minutes quotidiennes à se consacrer à soi-même mérite de se pencher sérieusement sur la question. Disposez-vous chaque jour d'un peu de temps pour vous, rien que pour vous ? Si non, ne pensez-vous pas que vous méritez de vous octroyer une petite vingtaine de minutes ? 

Peut-être préférez-vous un autre loisir, une autre occupation ? Dans ce cas, ce n'est pas une question de temps, mais de choix.

 

 Facebook | | |

08 décembre 2013

Un journal pour suivre son apprentissage violon au plus près

Pour organiser et suivre mon apprentissage du violon dans les meilleures conditions, je n'ai pas trouvé mieux que ce journal d'apprenti que j'ai façonné selon mes besoins et que je vous offre avec plaisir :

 

mon cahier de cours violon.jpg

 

Voici les fichiers à télécharger :

la couverture : mon cahier de cours violon.jpg

page quotidienne : mon cahier de cours feuille quotidienne.odt

page de bilan mensuel : bilan du mois.odt

page avis du pro(f) : avis pro.odt

 

Mise en page

J'ai imprimé la couverture, 90 pages quotidiennes (en recto/verso), 3 bilans, 2 pages d'avis pro(f) et ainsi relié l'équivalent d'un trimestre avec l'alternance 30 pages quotidiennes, un bilan, 30 pages quotidiennes, etc.

J'ai mis les avis pro(f) à la fin. Etant donné que je n'ai pas de prof pour le moment, il m'arrive de les remplir quand je reçois l'avis de mon ancienne prof sur les vidéos qu'elle me demande, mais aussi lorsque je récolte l'avis d'un musicien pro après qu'il m'ait vue jouer, ce sont des indications intéressantes. Pour ceux qui ont un prof, il est possible d'imprimer plus de pages que moi et de les intercaler entre les pages quotidiennes pour organiser sa progression.

Bref, ce cahier est adaptable suivant les besoins de chacun.

 

A quoi ça sert ?

Ce cahier me permet de noter d'une séance à l'autre les progrès faits, mais surtout les petits (ou gros) points qui posent problème au fur et à mesure que je les rencontre, ce qui me permet d'organiser les séances suivantes en axant sur ces points particuliers.

Il me permet aussi de juger de l'état de ma motivation.

 

Les avantages

- son premier gros point positif est qu'il m'évite de partir dans tous les sens de manière irrationnelle, le but est d'optimiser mon temps passé en séance violon. Du plaisir, oui, mais en s'organisant de manière logique pour progresser.

- deuxième point positif, il me permet de répartir équitablement mes séances entre exercices/études et morceaux travaillés.

- troisième point positif, les bilans une fois par mois me permettent de faire le point sur le travail fait et de déterminer mes objectifs pour le mois à venir.

- enfin, il a un autre avantage que j'ai découvert tout récemment : la relecture des semaines et des mois précédents permet de mettre le doigt sur beaucoup de choses, techniquement parlant, mais aussi concernant la "santé" de la motivation, ce bien précieux dont il faut prendre le plus grand soin.

Par exemple dernièrement, relire mon journal d'apprentissage m'a permis de m'apercevoir que certains conseils reçus m'ont fait me perdre en me faisant partir dans tous les sens, que ma motivation a été littéralement plombée par des remarques non constructives, mais aussi qu'être organisée et suivre la progression de nouvelles méthodes m'ont redonné des ailes et permis de retrouver l'élan et la motivation que j'avais durant mes premiers mois d'apprentissage.

Relire son parcours permet de prendre du recul, quand on a la tête dans le guidon, il y a beaucoup de choses qu'on ne voit pas, on s'en aperçoit après et d'autant plus facilement qu'on en a gardé la trace.

 

Les inconvénients

Remplir le cahier à chaque séance demande un tout petit peu de temps. En fait, pour moi, c'est un plaisir de noter, car c'est aussi grâce à ça que je constate que j'avance chaque jour en remarquant tous ces morceaux et exercices sur lesquels je pestais quelques semaines auparavant et qui sont maintenant "validés", en clair, mon petit cahier entretient lui aussi la motivation, à sa manière.

 Facebook | | |

04 décembre 2013

La méthode Suzuki : un peu d'aide en vidéos

suzuki-violin-school-ecole-du-violon-methode-cd-revised-edition-volume.jpg

 

Pour celles et ceux qui ont décidé comme moi de se lancer sans prof dans la méthode Suzuki, plusieurs profs ont eu la bonté de faire et diffuser des vidéos gratuites sur internet. C'est en anglais, mais pour ceux qui ne sont pas fans de la langue de Shakespeare, les images sont parlantes :).

 

Voici les chaînes de deux de ces profs de violon :

http://www.youtube.com/user/AllysonsViolinStudio

http://www.youtube.com/user/DoreeHuneven/videos

 

Pour plus d'infos sur la méthode Suzuki : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_Suzuki

 Facebook | | |