Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 novembre 2013

Les stages collectifs de musique traditionnelle

Organisés en général sur une journée ou un week-end, ils permettent de faire des rencontres musicales et de partager en musique tout en apprenant un nouveau répertoire.

Le mode de transmission est oral, c'est-à-dire qu'on apprend d'oreille principalement, parfois avec partitions mais pas toujours, le mode d'apprentissage est indiqué dans le descriptif. Il arrive aussi que les partitions soient données à la fin du stage, en souvenir :).

Ces stages ne sont pas forcément exclusivement réservés au violon, mais ouverts à plusieurs instruments tels qu'accordéons diatoniques par exemple.

 

accordéon diato.jpg

Les pré-requis

Pour pouvoir en profiter au maximum, de tels stages demandent une pratique minimale de l'instrument, un minimum de maîtrise d'archet, de justesse et de pouvoir apprendre "sur le tas", d'oreille. Sinon, on pourra participer aussi, on se contentera de faire les accompagnements simples.

 

Les avantages

Pour qui n'a pas l'occasion de jouer en orchestre ou en groupe, c'est LE moyen de se frotter à la pratique musicale en groupe.

De sympathiques rencontres qui peuvent déboucher sur de futures collaborations et partages musicaux.

La découverte d'autres instruments (quand le stage leur est ouvert) et d'autres musiciens avec une vision différente de la musique.

musiciens sur barque.jpg

("La nef des musiciens" : http://imaginabd.overblog.com/encres-de-chine-%26-acrylique)

 

Un vrai partage musical qui continue en dehors des horaires de cours ou chacun peut offrir l'apprentissage d'une partie de son répertoire aux autres.

Une grande ouverture d'esprit et un vrai partage en musique.

Le coût : généralement modique (35 euros pour une journée de stage collectif en septembre 2013 dans le Tarn ou encore 200 euros pour deux jours avec hébergement et nourriture comprise dans le Gers).

 

 Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.